Nutritions – Apéritifs

Nutritions – Apéritifs

Nutritions - Apéritifs

Dans cet article nous allons voir:Nutritions -Apéritifs“, la nutrition, clé de la santé, guide nos choix alimentaires. Explorer ce monde nous révèlera des trésors nutritionnels essentiels et méconnus.

Nutritions - Apéritifs

Apéritif : qui ouvre l’appétit selon le dictionnaire. Absolument pas selon le corps médical : une telle boisson monte à la tête, crée un léger trouble que le fait de manger fait disparaître, d’autant que boire un apéritif ne fait- en rien augmenter les sécrétions gastriques. Quant à épancher la soif, c’est l’eau généralement contenue ou ajoutée qui agit en tant que désaltérant. Pourtant la consommation d’apéritifs est en croissance permanente en France (où pourtant la consommation générale d’alcool est en baisse).

Les adultes de plus de 20 ans boivent 885 000 hl par an (contre 665 000 hl il y a dix ans) de ces boissons diverses: grosso modo, ce sont 300 000 000 de bouteilles d’apéritifs qui sont ainsi englouties chaque année, soit six bouteilles par habitant, nourrissons et abstinents compris.

Il est difficile de classer les apéritifs, un nombre infini d’alcools (et même de boissons sans alcool) faisant partie de cette catégorie. Les principaux sont :

Les vins doux naturels :

Provenant généralement des Pyrénées-Orientales, ce sont parfois des appellations contrôlées (Banyuls, Rivesaltes) issues de cépages Muscat ou Grenache ayant reçuben cours de fermentation un ajout d’alcool leur donnant ce goût particulier. Appelés abusivement « naturels », ils renferment une quantité notable de SO2 (anhydride sulfureux) et autres éléments, assurant une régularité du gout.

Les vins de liqueur :

Porto, Madère, Samos, Pineau sont les plus courants, les plus définis aussi, titrant entre 15 et 25 ; ils sont obtenus par des moûts de vignes délimitées et traités (parfois par congélation) par addition d’alcool ou de mout concentré. Ces opérations se font « par feu » et font appeler à tort ces boissons des « vins cuits ».

Les apéritifs à base de vin :

Il s’agit de marques commerciales, titrant entre 15 et 20º : Campari, Américano, Byrrh, St-RaphaëI, Martini, etc…Seule obligation : avoir pour base 80 % de vin au moins. Le reste est généralement du sucre (100 g par litre pour le Martini par exemple), épices, colorant, eau ou herbes.

le Verwtouth :

autre apéritif à base de vin, inventé en 1786 par le Turinois Carpano, est à base de vin blanc aromatisé de substances végétales (origan, gentiane, orange amère, etc…) : une addition d’alcool élève le degré du vin blanc et une assez longue macération donne au vermouth son goût particulier.

Les apéritifs anisés :

Titrant moins de 40º, ils sont fabriqués avec de l’anis (badiane et parfois une base de fenouil concentré), souvent colorés naturellement, et sucrés. Ils ne peuvent faire l’objet de publicité : aussi une autre variété au même nom, l’anisette, moins alcoolique, leur sert-elle de prête-promotion. A noter : depuis peu, url « pastis sans alcool , à base de réglisse est sur le marché. Si certains rares doutes ont été énoncés à son sujet, il semble qu’il ne s’agisse là que de médisances sans fondement.

Les Whiskies :

Ce sont des eaux-de-vie titrant au moins 30° qui proviennent de la fermentation de diverses céréales, telles l’orge, le malt, le seigle ou le maïs. Le mot ” Scotch Whisky , indique une obligation de fabrication en Écosse, patrie du Whisky authentique. Les origines de cette boisson sont obscures mais son nom vient du gaélique et semble signifier tout simplement « eau-de-vie ». 

Selon les goûts, il existe: le Whisky écossais, moitié malt, moitié grain dont certains sont anciens (plus de 8 ans d’âge), le Whiskey irlandais plus fruité, le Rye canadien de seigle et de malt et le Bourbon américain de blé et de mais. Généralement ces boissons viennent de leur patrie d’origine, mais aucun texte n’empêche Ia fabrication de whiskies français ou argentins, à la limite du buvable.

Les vrais amateurs boivent le Whisky, le Rye ou le Bourbon très frais, sans glace ni eau (parfois avec une larme d’eau plate, jamais gazeuse). Comme tous les alcools, le whisky et ses cousins sont toniques et ont une action, en cas de grippe ou de rhume : mais ce ne sont pas pour autant dès boissons hygiéniques comme certains le font croire.

La Vodka, le Gin l'Aquavit, le Saké:

sont des alcools de grain (betterave ou pomme de terre en revanche pour la vodka) assez forts et souvent bus en addition d’autres boissons (us d’orange, tonic, eau gazeuse). Les meilleures Vodkas viennent de la Russie. ou de Pologne, les meilleurs Gins de Grande-Bretagne, bien que ce soient les Hollandais qui l’aient découvert, le meilleur Saké est fabriqué au Japon et se boit chaud.

Si jadis on différenciait les apéritifs majeurs (persil, fenouil ou asperges) des mineurs (chiendent ou fraise), ce n’étaient alors que des médicaments légers. Aujourd’hui, ce sont des boissons alcoolisées, dont l’action est néfaste, à la longue, sur l’organisme. Si l’on tient absolument à sacrifier au rite, mieux vaut utiliser un vin de qualité : Champagne, Blanc de Blancs nature, vieux Xérès, Bourgogne ou Bordeaux, voire le Kir, mélange de vin blanc de Bourgogne et de liqueur de cassis. Ou avec un jus de fruits (pamplemousse, orange, tomate).

L’idéal étant d’utiliser le vin qui accompagnera le repas.

Plateformes de formations

Zadibridge est un site web très récent et qui contient de nombreux articles divers et variés, ses articles couvrent de nombreux aspects, notamment les sciences, la cuisine et les folklores et les divers cultures lointaines.

Parallèlement, le site Zadibridge offre trois plateformes éducatives, dont deux gratuites. Pour accéder à la plateforme éducative sur YouTube, veuillez cliquer (ici). Cette chaîne contient des produits gratuits, dont la plupart sont des vidéos qui ne donnent pas l’avantage aux enseignants de suivre leurs apprenants. Nous vous proposons également nos documentaires : pour accéder à la chaîne documentaires du site Zadibridge, veuillez cliquer (ici). Et, si vous souhaitez accéder à notre plateforme de formations qui propose différents cours en français, anglais et en arabe merci de cliquer (ici), notre plateforme de formations est une plateforme ciblée, ses produits sont professionnels et leurs prix sont très compétitifs

Des articles similaires:

D'autres Articles:

Un dernier mot

A la fin, nous espérons que cet article vous a aidé à mieux comprendre les nutritions. Pour plus d’articles sur les nutritions ou sur d’autres thèmes, veuillez consulter la page d’accueil.