Nutritions – Aubergine

Nutritions – Aubergine

Nutritions - Aubergine

Dans cet article nous allons voir:Nutritions – Aubergine“, la nutrition, clé de la santé, guide nos choix alimentaires. Explorer ce monde nous révèlera des trésors nutritionnels essentiels et méconnus.

Nutritions - Aubergine

Originaire des Indes, l’aubergine n’apparaît en Europe qu’au XV siècle, probablement via l’Afrique où sa culture était répandue avant le Moyen Age. C’est d’abord en Espagne, amenée par les Arabes que cette solanacée (de la même famille que la pomme de terre, la tomate, la mandragore ou le tabac) est adoptée ; puis très vite elle est plantée dans tout le bassin méditerranéen… comme plante d’ ornement.

En tant qu’aliment, l’aubergine a alors en France, mauvaise réputation, accusée de donner fièvre et épilepsie. Seuls quelques méridionaux acceptaient de manger ce légume. La vogue de l’aubergine comesti6le date du Directoire : un « Incroyable » toulonnais, monté au Palais Royal, en proposait grillée dans les jardins. Néanmoins, sur les 33 000 tonnes commercialisées chaque Année, 75 % des aubergines viennent de trois départements ( Bouches -du-Rhône, Vaucluse et Lot- et-Garonne) et la consommation touche pour près des deux tiers le sud de la Loire.

En plus d’un climat chaud, la culture de l’aubergine nécessite de bonnes adductions d’eau, la plante ayant un besoin important d’humidité. C’est une herbacée vivace de près d’un mètre de haut aux feuilles rugueuses, aux fleurs superbes, bleu-violet, dont nous mangeons les fruits : ils peuvent être blancs (les Italiens en sont friands) ou mauves.

La principale variété commercialisée est la « Violette longue», mais d’autres espèces sont également proposées : ” Violette de Barbentane », « Monstrueuse de New York», « Ronde de Chine ” ou « Belle de Toulouse ».

Qu’elle soit ronde ou allongée, l’aubergine se choisit à la peau tendue, ferme, bien luisante et sans tache. La chair doit être assez dure, aux grains bien répartis, et solidement attachée au pédoncule.

D’une valeur diététique très réduite (20 calories/ 100 g), l’aubergine contient 92 % d’eau, 2 % de matières azotées, 4 % de matières amylacées, I % de cellulose et pas du tout de graisse. Bouillie, elle est très digeste et diurétique.

Néanmoins, l’aubergine a la fâcheuse tendance d’absorber, tel un buvard, tout corps gras de cuisson : elle devient alors lourde et engraissante. De plus, la peau renferme une substance amère fort désagréable au goût et aux sucs gastriques qui parfois réagissent mal à la consommation de l’aubergine : c’est un légume peu intéressant.

L’aubergine peut se congeler, mais sans grand avantage gastronomique si on utilise tel quel le légume. En ratatouille, cette congélation est plus intéressante. Pour mieux l’apprécier, laisser couler dessus un filet de citron à la décongélation.

Plateformes de formations

Zadibridge est un site web très récent et qui contient de nombreux articles divers et variés, ses articles couvrent de nombreux aspects, notamment les sciences, la cuisine et les folklores et les divers cultures lointaines.

Parallèlement, le site Zadibridge offre trois plateformes éducatives, dont deux gratuites. Pour accéder à la plateforme éducative sur YouTube, veuillez cliquer (ici). Cette chaîne contient des produits gratuits, dont la plupart sont des vidéos qui ne donnent pas l’avantage aux enseignants de suivre leurs apprenants. Nous vous proposons également nos documentaires : pour accéder à la chaîne documentaires du site Zadibridge, veuillez cliquer (ici). Et, si vous souhaitez accéder à notre plateforme de formations qui propose différents cours en français, anglais et en arabe merci de cliquer (ici), notre plateforme de formations est une plateforme ciblée, ses produits sont professionnels et leurs prix sont très compétitifs

Des articles similaires:

D'autres Articles:

Un dernier mot

A la fin, nous espérons que cet article vous a aidé à mieux comprendre les nutritions. Pour plus d’articles sur les nutritions ou sur d’autres thèmes, veuillez consulter la page d’accueil.