Nutritions – Charcuterie

Nutritions – Charcuterie

Nutritions - Charcuterie

Dans cet article nous allons voir:Nutritions – Charcuterie“, la nutrition, clé de la santé, guide nos choix alimentaires. Explorer ce monde nous révèlera des trésors nutritionnels essentiels et méconnus.

La charcuterie est une catégorie d’aliments transformés à base de viande, souvent salée et fumée, incluant des produits tels que saucisson, jambon, et pâtés. Riche en protéines, elle peut également contenir des graisses saturées et du sel, nécessitant une consommation modérée pour maintenir une alimentation équilibrée. Des études suggèrent que la charcuterie transformée peut être associée à des risques pour la santé cardiovasculaire et le cancer colorectal en raison de certains additifs. Il est recommandé de choisir des options de charcuterie maigre et de privilégier une variété d’aliments pour une alimentation équilibrée.

Nutritions - Charcuterie

Si les musulmans et les Hébreux manifestaient un vif mépris pour la viande de porc alors très polluée, les Grecs l’adoraient au point de faire du cochon l’animal de tous les sacrifices. Mais ce sont les Romains, grâce à la loi du « Porcella » avec les « salsamentari » (salaisonniers) qui furent les premiers à utiliser tout le cochon et à créer une nouvelle corporation. Saucisses, farces, pâtés, hachis, têtes et autres préparations étaient inventés, mais la préférence allait aux tétines de truie accommodées aux herbes !

En France la corporation de « chaircutiersoyers » fut instaurée en 1475, avec autorisation de vente de chair cuite seulement, le porc frais étant toujours vendu par les bouchers, jusqu’en 17 65 , date où l’abattage des porcs fut organisé.

Avec une production annuelle de plus de 450 000 tonnes, le marché des charcuteries est aujourd’hui très structuré, 75 % de cette production est industrielle. Le nombre des produits contenant majoritairement du porc est presque infini. Les professionnels considèrent six grandes catégories : les salaisons crues (jambon de Bayonne par exemple), les salaisons cuites (jambon bon de Paris), les saucisses, les saucissons, les charcuteries traditionnelles et les conserves.

Outre les principales fabrications : jambon, saucisse, andouille (voir ces mots) on distingue notamment des spécialités locales devenues industrielle:  rillettes, pâtés,. boudins, ou grattons. Même chez ,un charcutier détaillant,, un nombre important des produits mis en vente est rares sont les professionnels qui le mentionnent.

Certains diététiciens classent la charcuterie en « maigre » et en « gras ». Si les saucissons ou Jambons figurent dans les premiers, les rillettes ou les pates dans les seconds, cette classification est erronée : même moins riches en corps gras, les premiers produits suscitent certaines réserves: trop de sel, de polyphosphates, de nitrates, etc… la qualité de ta fa6iication, le choix des matières première, la méthode de conservation influent sur la qualité diététique d’une charcuterie…

D’autant que ce sont là des aliments qui appellent la consommation de pain et parfois de beurre. Il faut donc consommer la charcuterie avec modération (de 250 a 5oo calories au 1oo g).

Certains produits peuvent se garder longtemps. Dans un endroit frais et aéré: saucisson (plus il est sec, souvent meilleur il est), jambon cru, etc… d’autres doivent être consommés rapidement’ leur altération étant rapide : rillettes., pâtés ou boudin. Leur congélation, possible, n’est cependant pas conseillée.

Plateformes de formations

Zadibridge est un site web très récent et qui contient de nombreux articles divers et variés, ses articles couvrent de nombreux aspects, notamment les sciences, la cuisine et les folklores et les divers cultures lointaines.

Parallèlement, le site Zadibridge offre trois plateformes éducatives, dont deux gratuites. Pour accéder à la plateforme éducative sur YouTube, veuillez cliquer (ici). Cette chaîne contient des produits gratuits, dont la plupart sont des vidéos qui ne donnent pas l’avantage aux enseignants de suivre leurs apprenants. Nous vous proposons également nos documentaires : pour accéder à la chaîne documentaires du site Zadibridge, veuillez cliquer (ici). Et, si vous souhaitez accéder à notre plateforme de formations qui propose différents cours en français, anglais et en arabe merci de cliquer (ici), notre plateforme de formations est une plateforme ciblée, ses produits sont professionnels et leurs prix sont très compétitifs

Des articles similaires:

D'autres Articles:

Un dernier mot

A la fin, nous espérons que cet article vous a aidé à mieux comprendre les nutritions. Pour plus d’articles sur les nutritions ou sur d’autres thèmes, veuillez consulter la page d’accueil.