Nutritions – Eau

Nutritions – Eau

Nutritions - Eau

Dans cet article nous allons voir:Nutritions – Eau“, la nutrition, clé de la santé, guide nos choix alimentaires. Explorer ce monde nous révèlera des trésors nutritionnels essentiels et méconnus.

Nutritions - Eau

L’eau représente 70% du poids d’un adulte, sort 49kg pour un homme de 70 kg, cette seule proportion indique combien l’eau est indispensable à l’homme, qui en absorbe environ 2,5 litres chaque jour (boissons, aliments, métabolisme) et en rejette autant.

L’eau n’est pourtant pas un aliment : elle n’apporte aucune calorie et n’existe pas totalement pure. D’ailleurs la réglementation définit l’eau potable, non selon des critères précis mais selon des normes « négatives » (moins de 50 mg de sulfates ou moins de 12 mg d’oxygène), ce qui rend certaines eaux embouteillées non potables au sens légal.

Outre l’eau potable, il existe quatre sortes d’eaux consommables : l’eau de table, eau naturelle sans aucune propriété thérapeutique, l’eau de source, dont l’origine est une émergence surveillée par les services départementaux, l’eau minérale aux propriétés thérapeutiques dont l’exploitation est soumise au Ministère de la Santé et l’eau gazeuse, soit naturellement gazeuse, soit regazée avec le gaz d’origine.

En France 32 % des eaux courantes viennent de nappes souterraines, 17 % de sources et 51 % des fleuves, lacs et rivières. Ces dernières subissent un traitement (filtration, ozone, chlore) subissent Si l’ozone (un gaz qui détruit odeur, virus et bactéries) ne pose généralement pas de problème aux consommateurs , la javellisation entrame parfois un goût peu agréable. De plus 60 000 des 100 000 km de réseaux de canalisations du pays datent d’avant 1945 et peuvent donner un goût métallique.

Pire, les canalisations privées (une fois l’eau arrivée dans une maison ou un immeuble) sont moins entretenues que les canalisations municipales et peuvent provoquer des troubles : certes l’eau rougeâtre (rouille) n’est pas nocive, mais elle est peu attirante. L’eau trop blanche (pression forte) peut parfois être « colorée », au calcaire, un élément indispensable que les trop nombreux adoucisseurs éliminent pour protéger la tuyauterie et les machines à laver.

La teneur des divers éléments d’une eau varie d’un lieu à un autre et seule l’exceptionnelle présence de nitrates (produits déversés dans le sol) est à éviter absolument. L’eau du robinet est très surveillée (il est conseillé après une absence de plusieurs jours de laisser couler l’eau quelques minutes) et recommandée. Si elle a un goût désagréable, elle reste toujours potable : ce goût disparaît en mettant l’eau dans un pot de grès au réfrigérateur pendant quelques heures.

Néanmoins, la majorité de l’eau de robinet bue ne représente que 2 % de la production, l’industrie en consommant 45 %… et 30 % étant perdue ou gaspillée (fuites, robinet ouvert inutilement). Tirer une chasse d’eau consomme 10 litres, prendre une douche 20 litres par minute, faire une toilette simple 5 litres, prendre un bain 200 litres et faire tourner une machine à laver entre 100 et 200 litres (le lave-vaisselle n’en consommant que 50 ,à 125 litres).

Les Français ne sont pas seulement de grands buveurs de vin et d’alcool (les premiers du monde) : ce sont également les recordmen (et women) de l’eau en bouteilles avec 65 litres par an et par habitant. Il se vend en effet plus de 3 000 millions de bouteilles par an. Or l’eau embouteillée n’est qu’un produit né d’un marché qui profite d’une mauvaise image de marque de l’eau du robinet, permettant de fabuleux profits : l’eau ne représente que 3 % du prix d’une bouteille d’eau alors que la promotion est d’environ 8 à 10 %;

Boire des eaux minérales n’est donc pas une obligation (les eaux minérales représentant 8.5 % du marché). Si ces eaux sont censées avoir des vertus curatives sur place, il n’est pas évident que ces thérapies peuvent s’appliquer aux eaux mise en bouteilles. De plus certaines de ces eaux sont plus ou moins riches en éléments importants magnésium, fluor ou sodium. Ainsi, il est des eaux consommées pour « la ligne » qui renferment jusqu’à 1700 mg/litre de sodium (sel) alors qu’une norme européenne fixe à 800 mg/l la teneur moyenne conseillée, norme qui fixe également à 250 mg/l, la teneur limite en sulfates, dose largement dépassée par certaines eaux.

Enfin signalons une aberration de la législation : la norme de 30º F. est la limite de la « dureté », d’une eau potable pour la législation: or quatre eau fort connues dépassent ce taux… et sont donc, légalement non potables !

Il faut donc boire essentiellement de l’eau de robinet, et accessoirement l’eau en bouteilles (d’autant que l’emballage plastique entraîne quelques pollutions). Mais quelle qu’elle sont l’eau est indispensable, dans la vie de tous les jours, et encore davantage en cas de cure ou de régime. Plus l’on boit d’eau, plus l’organisme se portera bien : un litre et demi à deux litres par jour est une bonne mesure.

Plateformes de formations

Zadibridge est un site web très récent et qui contient de nombreux articles divers et variés, ses articles couvrent de nombreux aspects, notamment les sciences, la cuisine et les folklores et les divers cultures lointaines.

Parallèlement, le site Zadibridge offre trois plateformes éducatives, dont deux gratuites. Pour accéder à la plateforme éducative sur YouTube, veuillez cliquer (ici). Cette chaîne contient des produits gratuits, dont la plupart sont des vidéos qui ne donnent pas l’avantage aux enseignants de suivre leurs apprenants. Nous vous proposons également nos documentaires : pour accéder à la chaîne documentaires du site Zadibridge, veuillez cliquer (ici). Et, si vous souhaitez accéder à notre plateforme de formations qui propose différents cours en français, anglais et en arabe merci de cliquer (ici), notre plateforme de formations est une plateforme ciblée, ses produits sont professionnels et leurs prix sont très compétitifs

Des articles similaires:

D'autres Articles:

Un dernier mot

A la fin, nous espérons que cet article vous a aidé à mieux comprendre les nutritions. Pour plus d’articles sur les nutritions ou sur d’autres thèmes, veuillez consulter la page d’accueil.