Les Arbres – Plaqueminier

Les Arbres – Plaqueminier

Plaqueminier

Bref contexte

Avant de commencer cet article qui vise comme sujet : «Plaqueminier», il est très préférable de savoir que les Arbres sont des végétaux ligneux, caractérisés par leur axe principal, ou tronc, sur lequel prennent naissance des branches secondaires se ramifiant diversement, dont l’assemble constitue la charpente.

Les arbres répondant à cette définition et à cette description sommaire peuvent être divisés en trois groupes importants:

01/ Les conifères

02/ Les feuillus

03/ Les palmiers

Cette classification simple est troublée par quelques cas particuliers, que nous ne préciserons pas dans l’immédiat pour éviter toute confusion

Les Origines de l'arbre

le nom sientifique de Plaqueminier: Diospyros

Famille des Ebénacées. Arbre ou petit arbre à feuilles caduques, alternes. Son fruit est une baie caractérisée par un calice persistant, relativement développé. Les plaqueminiers préfèrent les sols riches, profonds et sains. Bois lourd et dur, rappelant l’ébène (Diospyros ebenum). Trois espèces sont à retenir.

Diospyros kaki. L. arbre de 10 à 12 m, considéré comme une essence fruitière au Japon. Feuillage vert foncé et brillant. Fruit gros, côtelé (de 4 à 6 cm de diamètre), vert puis rouge brillant, brun a maturité après blettissement)

Diospyros virginiana. L. fruit beaucoup plus petit de 2 à 2.5 cm environ, qui murit sans rougir

Diospyros lotus. L. arbre de 15 à 20 m. fruit ne dépassant pas 2 cm, jaunâtre, parfois bleu, comestible.

Les plaqueminiers, d’origine exotique, ne sortent pratiquement pas de la région méditerranéenne, suffisamment chaude et abritée. Diospyros kaki est originaire du Japon.

Un dernier mot

A la fin, nous espérons que cet article vous a aidé à mieux comprendre le monde des plantes. Pour plus d’articles sur ce monde, veuillez consulter la classification des plantes

Articles récents