Les Arbres – Séquoiadendron

Les Arbres – Séquoiadendron

Séquoiadendron

Bref contexte

Avant de commencer cet article qui vise comme sujet : «Le Séquoiadendron», il est très préférable de savoir que les Arbres sont des végétaux ligneux, caractérisés par leur axe principal, ou tronc, sur lequel prennent naissance des branches secondaires se ramifiant diversement, dont l’assemble constitue la charpente.

Les arbres répondant à cette définition et à cette description sommaire peuvent être divisés en trois groupes importants:

01/ Les conifères

02/ Les feuillus

03/ Les palmiers

Cette classification simple est troublée par quelques cas particuliers, que nous ne préciserons pas dans l’immédiat pour éviter toute confusion

Les Origines de l'arbre

Le nom sientifique de la Séquoiadendron: Sequoiadendron giganteum

Ce géant de tous nos arbres dont certains spécimens dépassent 100 m, est originaire de la Sierra Nevada, au centre de la californie. Porte pyramidal, régulier, tronc puissant. Ecorce rougeâtre, très épaisse, souple à la pression du poing. Rameaux défléchis avec l’age. Feuilles squamiformes de 3 à 7 mm de longueur

Les fruits de l'arbre

un cône pendant (7×4 cm), à écailles fortement ridées, creusées, avec une petite pointe au centre de la dépression.

L'arbre dans la décoration

Petite graine 2 mm, largement ailée. Se plait en atmosphère humide, dans des sols riches, profonds, oŭ il croit rapidement. Conifère très employé dans les jardins d’ornement, intérêt forestier minime, bois de qualité médiocre.

Les séquoias, nés de graines ramenées de Californie après l’achèvement du chemin de fer transcontinental (1869), commencent à dépasser nettement les autres arbres : leur croissance continue bien après cent ans !

Un dernier mot

A la fin, nous espérons que cet article vous a aidé à mieux comprendre le monde des plantes. Pour plus d’articles sur ce monde, veuillez consulter la classification des plantes

Articles récents