Les Arbres – Tilleul

Les Arbres – Tilleul

Tilleul

Bref contexte

Avant de commencer cet article qui vise comme sujet : «Tilleul», il est très préférable de savoir que les Arbres sont des végétaux ligneux, caractérisés par leur axe principal, ou tronc, sur lequel prennent naissance des branches secondaires se ramifiant diversement, dont l’assemble constitue la charpente.

Les arbres répondant à cette définition et à cette description sommaire peuvent être divisés en trois groupes importants:

01/ Les conifères

02/ Les feuillus

03/ Les palmiers

Cette classification simple est troublée par quelques cas particuliers, que nous ne préciserons pas dans l’immédiat pour éviter toute confusion

Les Origines de l'arbre

le nom scientifique de Tilleul: Tilia

Famille des Tiliacées. Très bel arbre à croissance rapide. Tronc à écorce lisse puis gercurée. Feuilles caduques, alternes, simples, le plus généralement cordiformes. Fleurs blanches jaunâtres, accompagnées d’une longue bractée. Fruit sec, globuleux (cancerule).

Les voisins existants

Tilleul à large feuilles, ou tilleul de Hollande. Tilia platyphyilos. Scop de 25 à 30 m de hauteur. Rameaux velux, parfois rougeâtres. Fleurs grande, blanc jaunâtre. Fruit velu à cinq cotes saillantes. C’est le premier tilleul en fleurs. Espace très répandue dans les jardins, ainsi que ses variétés : asplenifolia a feuilles très divisées, pendula a rameaux pleureurs, pyramidalis a port érigé, etc.

Tilleul a petites feuilles ou tilleul des bois, tilia cordata. Mill., synonyme Tilia sylvestris. Desf.

Commun en France, en Europe, et dans tout le Nord de l’Asie. De 12 à 15 m de hauteur. Feuilles petites, glabres en dessus, pubescences en dessous, limbe a bord irrégulier et dentelé. Fleur petite, insérés très bas sur la bractée, qui est ainsi libre sur une grande longueur. Floraison tardive, en juillet. Fruit tomenteux, dépourvu de cotes saillantes.

Tilleul commun, Tilia vulgaris. Hayne. Ressemble au Tilia platyphyllos, mais de taille plus réduite : feuilles non glauques également en dessous. Fruits non pubescents. Possède une variété a feuilles panachées.

Tilleul argenté, Tilia argentea. D.C. bel arbre de 25 à 30m, à port dressé. Jeunes rameaux tomenteux. Feuilles grandes, cordiformes, vertes et lisses en dessus, tomenteuses et argentées en dessous. Fleurs blanchâtres, odorantes. Fruit à cinq cotés saillantes. C’est la plus belle espèce du genre d’où son emploi fréquent dans les jardins d’ornement.

D’autres espèces sont moins communes. Tilia petiolaris. Hook. Très semblable au tilleul argenté, mais avec des feuilles possédant un pétiole aussi long que le limbe.

Tilia euchlora. Koch. Feuilles grandes, luisantes en dessus, pubescentes en dessous. Fruit hérissé d’une pointe persistante (style). Très bel arbre pour les plantations d’alignement.

Les différents tilleuls s’accommodent des sols les plus divers. En sol sec, ils perdent très tôt leurs feuilles. Le bois est tendre, à grain fin, mais peu durable. Il est utilisé pour divers petits travaux de sculpture, saboterie, etc. c’est un combustible médiocre. Son écorce fournit la tille, sorte de fibre grossière employées pour la fabrication de cordages, paniers, etc. les fleurs du tilleul possèdent des propriétés calmantes, tout en ayant un gout très agréable. On les utilise en infusion

Dans les parcs et jardins, les tilleuls se font apprécier pour leur indifférence à la nature du sol, leur croissance rapide, leur port, l’ampleur du feuillage ombreux, mais non écrasant. Ils supportent aussi très bien d’être régularisés par une taille parfois sévère. De plus, leur floraison est très parfumée ; aux yeux de certains, elle attire cependant trop les abeilles, insectes à aiguillon !

Un dernier mot

A la fin, nous espérons que cet article vous a aidé à mieux comprendre le monde des plantes. Pour plus d’articles sur ce monde, veuillez consulter la classification des plantes

Articles récents